Numéro thématique : Apnées du sommeil et O.D.F, Vol. 43 / 3 - septembre 2009

Si la privation de sommeil altère les performances diurnes et peut entraîner une somnolence, elle peut présenter des répercussions sur la santé générale. Le Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) en est une cause importante, et reste encore très peu diagnostiqué.

Quand on évoque le SAOS, on pense en premier lieu à un homme d’âge mûr, bedonnant, au ronflement bruyant... mais le SAOS atteint également l’enfant, avec des signes cliniques très polymorphes, non superposables à ceux des adultes.

Parce que l’orthodontiste a un rôle dans le dépistage, mais également de prise en charge du SAOS, il nous a paru important de lui consacrer un numéro spécifique, faisant écho à un article sur le sujet, publié en 2006 dans notre revue .

Le premier article, écrit par le Dr T. Seailles, médecin du sommeil, aborde la physiopathologie du SAOS et l’examen systématique des enfants, décrivant quels symptômes rechercher et les principaux examens pratiqués.

Un second article traite de la place de la chirurgie ORL dans les troubles ventilatoires obstructifs et celle des traitements orthopédiques précoces, écrit en collaboration avec le service d’ORL de l’Hôpital Necker enfants-malades, à Paris.

Le SAOS de l’adulte et de l’adolescent est abordé par le Dr M. Hans, qui nous apporte son expérience d’orthodontiste aux Etats-Unis, notamment sur les orthèses d’avancée mandibulaire. Ces dispositifs ayant été nouvellement pris en charge par l’assurance maladie française dans le SAOS, la rubrique « ortho-pratique » en décrit le principe et la procédure de titration.

Chez l’adulte apnéique, un protocole ortho-chirurgical peut être proposé, dans des indications bien précises ; dans un article illustré de cas de SAOS sévères, le Dr B. Pételle, chirurgien, détaille la chirurgie d’avancée maxillo-mandibulaire.

Enfin le Dr Alain Béry aborde l’approche éthique et juridique de ces différents traitements, apportant la conclusion à ce numéro.

Cohen-Lévy J.