Exporter cette référence

Une nouvelle méthode d’utilisation des mesures céphalométriques en orthodontie ou comment les écarts-types peuvent parfois être des faux amis du praticien (1re partie)

Rev Orthop Dento Faciale, 44 4 (2010) 455-469
DOI: https://doi.org/10.1051/odf/2010406